Jardissimo

Jardinage facile et généreux


Poster un commentaire

Que faire le weekend des 6 et 7 juillet ?

Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire

Festival international des jardins

Les mois d’été sont calmes.  C’est le moment d’aller visiter les jardins botaniques et autres jardins remarquables ainsi que les pépiniéristes spécialisés.

Pour rappel, en France,  l’exposition Le Nôtre se termine ce weekend au château de Chantilly.  Une exposition sur les plantes carnivores s’ouvre  à Villers-lès-Nancy et se prolonge jusqu’au 31 juillet. Terra Botanica se déroule à Angers sur 11 ha. Le château de la Bourdaisière présente Dahliacolor jusqu’au 11 septembre.  A Troyes, les cinq jardins médiévaux sont ouverts jusqu’à l’automne.  A Wesserling, le festival des jardins métissés se prolonge jusqu’au 6 octobre.  Le festival des jardins à Chaumont sur Loire dure jusqu’au 20 octobre.  L’arboretum de Chèvreloup dévoile cactées et succulentes jusqu’au 21 octobre.

En Allemagne, IGS 2013, l’exposition horticole  internationale a pour thème le tour du monde en 80 jardins. A visiter avant le 13 octobre.

En Suisse, les jardins extraordinaires d’Evologia ouvrent leurs portes jusqu’au 19 septembre.

En Belgique,  le musée de la fraise de Wépion est ouvert jusqu’au 30 septembre; une occasion de découvrir quelles variétés planter pour avoir une succession de fraises jusqu’aux portes de l’automne.  Le jardin des plantes de Pitet permet de découvrir quelques 300 plantes indigènes utiles.  Nature et progrès organise des portes ouvertes jusqu’au 30 octobre; ne manquez pas l’occasion de visiter habitats, fermes et jardins bio. Du côté des pépinières, le jardin didactique de Pol Detienne renferme plus de 1000 hémérocalles récentes ainsi que 125 variétés de nymphéa rustiques; à voir avant le 27 juillet.  Si vous êtes un amoureux des  hortensias, le rendez-vous à ne pas manquer est celui de la pépinière de la Thylle jusqu’au 31 juillet.  Pour les roses, je vous conseille les roses de Daniel à Malmedy (Haute Ardenne) et les roses d’Emile et Marie-Rose Foucart à Lesdain (Hainaut).  Choisissez votre visite en fonction des températures et du sol de votre propre jardin.

Ce 6 juillet, vous pourrez vous initier aux herbes aromatiques et fleurs comestibles au Pré Gourmand d’Heure en Famenne.


1 commentaire

Conserver un beau jardin à l’automne

Avec les pluies et les nuits fraîches, quelques précautions sont à prendre afin de profiter le plus longtemps des floraisons tardives. On soignera les derniers dahlias en ne conservant que les plus gros bourgeons et en supprimant les branches latérales. Un peu d’engrais les aidera à conserver leur vigueur.

Lire la suite


1 commentaire

Plantes du mois

La tagète ou œillet d’inde, dont les teintes vont du jaune doré à l’orange et le jaune-brun panaché. Il en existe une cinquantaine de variétés, en format court (20-25 cm ) ou haut (35 à 90 cm). Elles aiment un sol léger et une exposition chaude, en plein soleil. Rustiques, elles acceptent l’ombre également.

Tagète

Tagète

Leur odeur éloigne les aleurodes, les pucerons et altises. Leurs racines éloignent les nématodes du sol, ce qui en fait une excellente compagne pour les plants de tomates. Claude Bureaux conseille également les tagètes pour lutter contre les liserons et le chiendent.

Selon lui, une décoction de feuilles de tagètes peut également servir à lutter contre les chenilles et pucerons du potager. Mettre 100 gr de feuilles hachées à bouillir dans un litre d’eau. Laisser infuser pendant une heure et employer pur.

Les limaces se régalent des tagètes. Voir rubrique ci-après pour limiter les dégâts.

Le bégonia fait merveille dans les pots ou en bordure de parterre. Il fait l’objet d’une passion jardinière depuis un bon siècle et se décline en plus de 900 espèces. Dans nos jardins, on trouve essentiellement des begonia semperflorens (15 à 20 cm) à petites fleurs et le begonia tuberhybrida (20 à 40 cm) dont les pompons à couleurs franches (blanc, jaune, orange, rose, rouge) servent à réaliser le tapis de fleur de la grand-place à Bruxelles. Dans mon jardin, la limace ne semble pas apprécier le bégonia. Bon à savoir.

Begonia rose

Pour tapisser le sol, les pétunias (au soleil, mi-ombre ou ombre), les œillets (au soleil), font d’idéals compagnons.

Petunias bleu clairPetunia rose

Il est encore possible de placer des annuelles un peu plus grandes et déjà en fleurs, comme le salvia. Je parlerai des grands sujets la semaine prochaine.

Salvia