Jardissimo

Jardinage facile et généreux

Anna

Anna, l’abeille jardiniere

Anna, l’abeille jardiniere

Enfant, j’ai eu la chance de passer mes étés chez des grands parents qui avaient de grands jardins, un potager et même un verger. Je me souviens encore avec bonheur de la cueillette des fraises, de l’écossage des petits pois mais surtout de la tâche qui m’incombait de couper des fleurs au sécateur et de refaire les bouquets tous les trois jours pour le salon et certaines chambres. Ma grand-mère me prodiguait les conseils sur l’art floral.

J’ai jardiné aux Etats-Unis où, suite au mouvement hippie, le retour à la nature a éclos dans les villes et les petits jardinets devant les maisons sont devenus autant de potagers et massifs fleuris pour les nouveaux jardiniers en herbe que nous étions, quoi qu’étudiants universitaires. A l’époque, la focalisation des américains sur la santé ne paraissait incompréhensible. Je ne mangeais pas des épinards parce qu’ils contenaient du fer, mais bien parce que préparés à la française (avec de la crème) ou à l’italienne (avec du citron et de l’ail) ils étaient délicieux. Que de discussions à cet égard !

En rentrant en Belgique, j’ai occupé un appartement de rez-de chaussée avec jardin que j’ai fleuri avec de somptueux iris, pivoines, pavots et autres fleurs. Le jardin d’hiver accueillait hibiscus, plumbago et autres plantes méditerranéennes. Quelle joie de rentrer du travail et m’immerger dans le jardinage ou tout simplement prendre un repas au jardin. Depuis j’ai emménagé dans une maison spacieuse, avec une petite courette orientée nord. Il me faut des trésors d’ingéniosité pour jardiner !

Aujourd’hui, je profite d’avoir quitté mon emploi pour consacrer plus de temps à ma passion, et de ce fait démontrer qu’à n’importe quel âge, on peut devenir entrepreneur, que l’on peut apprendre à utiliser les nouvelles technologies de l’information, et s’amuser formidablement ! Ne vous laissez pas convaincre par les faiseurs de morosité qui vous disent qu’après quarante ans tout est perdu. Je vais vers mes 60 balais et je m’éclate ! Merci à Microsoft Innovation Center qui accompagne mon projet. Merci à vous qui me faites confiance.

Anna, la belle jardinière.