Jardissimo

Jardinage facile et généreux

Le saule et la ville

2 Commentaires

Saules têtards

Saules têtards

Le saule est un ornement des parcs et jardins des grandes villes.  Les variétés les plus représentées sont le saule blanc (salix alba), le saule pleureur (salix babylonica) et le saule tortueux (salix matsudana).

Le saule blanc est généralement taillé en têtard de façon à fortement réduire sa ramure.  Sans  taille, il peut atteindre jusqu’à 25 m de haut et 10 m de large. La couleur de ses feuilles oblongues est plus argentée sur la face antérieure; ses rameaux sont flexibles.  Sa couleur argentée au vent en fait un bel élément de décoration en contraste à certains verts sombres.

Saule pleureur

Saule pleureur

Originaire de Chine, le saule pleureur atteint 10 à 15 mêtres de haut.  Il se plante en sol frais et humide, voire mouillé.  Il est souvent présent comme ornement au bord des étangs.   La couleur de ses rameaux est jaune et au printemps ses feuilles en jeunes pousses sont d’un vert très tendre tirant sur l’orange.

Rameaux de saule tortueux en bouquet

Rameaux de saule tortueux en bouquet

Le saule tortueux est prisé pour l’aspect décoratif de ses branches, surtout lors de l’hiver, lorsque celles-ci sont dénudées. Elles sont aussi coupées afin d’agrémenter les compositions florales.

Le saule crevette a gagné beaucoup en popularité ces dernières années. En buisson ou sur tige, cet arbuste très décoratif présente des feuilles vertes et roses panachées de blanc.  Salix integra ‘Flamingo’ se différencie de salix integra ‘Hakuro Nishiki’ par le fait qu’il présente des rameaux rouges en hiver.

Saule crevette

Saule crevette

Caractéristiques générales du saule

Le saule est une espèce pionnière, qui pousse assez rapidement, mais qui a besoin d’humidité et de beaucoup de lumière.  L’ arbre est dioïque (individus mâles et individus femelles) et c’est le saule mâle qui porte les chatons les plus décoratifs.  Le fruit du saule se compose de graines cotonneuses.  Le saule fait partie de l’écosystème des abeilles et des papillons:  raison de plus pour en planter !

Saviez-vous que le saule des vanniers (salix viminalis) était utilisé pour dépolluer les sols (phytoremédiation) ?  On le considère comme un hyper-accumulateur de métaux lourds.  Saviez-vous aussi que certaines variétés de saules sont utilisées dans la pharmacopée car on en extrait de l’acide salicylique (précurseur de l’acide acétylsalicylique ou aspirine) ?  Le saule est également utilisé en vannerie, en menuiserie et… en allumettes!  Le saule : un arbre bien utile.

« Est-ce pratique, les plants de saule en ville ? »  me demande une internaute.

Sans information sur la dimension du jardin et la disposition des lieux, il est difficile de répondre.  Il existe environ 350 espèces de saules (dont une trentaine en France), allant de 15 cm de haut à plus de 25 mètres, avec des feuillages de forme allongée ou arrondie, et des écorces et feuilles de teintes diverses.  Avant d’acheter, il est donc utile de se renseigner auprès d’une pépinière spécialisée.

Source photos : Wouter Hagens sur Wikimedia Commons, Roberto Verzo sur Flikr, Michael Fielitz sur Flickr

Auteur : Abeille Jardiniere

Anna, géographe de formation, j’adore écrire sur le jardinage que je pratique avec passion.

2 réflexions sur “Le saule et la ville

  1. Pingback: Dioïque | Jardissimo

  2. Pingback: Le saule | What's in it for ?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s