Jardissimo

Jardinage facile et généreux

Plantes d’intérieur et de balcon

Poster un commentaire

Vous partez en vacance. Comment s’assurer que les plantes ne mourront pas de soif durant votre absence ? Voici quelques solutions à tester.

1. Le gardiennage. Si vous habitez la Belgique, inscrivez-vous sur Taxistop  à la rubrique Holiday Sitting. Si vous habitez la France, inscrivez-vous à Partir tranquille. Quelqu’un s’installera dans votre maison ou appartement et veillera sur vos plantes, chats, poissons rouges et autres hamsters.

2. Installez vos plantes dans des jardinières à réservoirs d’eau, disponibles dans le commerce. L’eau remonte dans le terreau par capillarité, via une ou plusieurs mèches qui trempent dans le réservoir. Généralement, la jardinière possède un tube transparent avec une bille rouge qui indique le niveau d’eau restant dans la réserve. Il est également possible d’en bricoler une soi-même avec des seaux ou avec des bacs à rangement en plastique de diverses couleurs.

3. Plantez dans le terreau un goutteur solaire sur lequel vous aurez vissé une bouteille en plastique remplie d’eau. Ceux-ci se trouvent dans le commerce.

4. Remplissez votre baignoire de 2 à 3 cm d’eau ; placez des bols ou des assiettes creuses renversées dans la baignoire, et recouvrez-les d’une feutrine, trempant dans l’eau. Déposez sur chaque assiette un de vos pots de fleurs qui bénéficiera de l’humidité capillaire grâce à ce dispositif. N’oubliez pas de donner de la lumière à vos plantes, qui en ont autant besoin que d’eau !

5. Arrosez bien vos plantes, puis habillez-les d’un sachet plastique transparent, avec quelques tuteurs de bambou pour leur donner l’espace vital voulu. Assurez-vous que le sachet est bien ancré dans le sol de façon à réaliser une petite serre individuelle pour chaque pot.

Si vous testez une de ces solutions, merci de faire part de votre expérience et de donner votre avis sur sa performance.

Si vous êtes high tech, il existe une série de gadgets intéressants ; des testeurs d’humidité électroniques, parfois doublés de capteurs mesurant le Ph, la luminosité et la température. Les plus sophistiqués calculent les données pour chaque pot dans votre salon et vous envoient les données sur votre ordinateur ou mobile ! A vous de rapprocher ou d’éloigner vos plantes de la fenêtre si nécessaire, et d’ajouter de l’engrais ou arroser, en fonction des informations reçues. Le prix de ces objets varie de 5 euro pièce à plus de 200 euro. Il vous faut toutefois tenir compte du signal et verser de l’eau à vos plantes ; cela ne se fait pas tout seul !

Auteur : Abeille Jardiniere

Anna, géographe de formation, j’adore écrire sur le jardinage que je pratique avec passion.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s